>
Vous lisez
culture, Tourisme, Vie sociale

Ganja – la ville des surprises


Ganja – la ville des surprises

Avant de me rendre à Ganja pour le festival de vin je me suis posé la question suivante : Que me vient-il à l’esprit quand on parle de Ganja ? C’est la ville de Nizami Ganjavi (illustre poète du 12e siècle), la deuxième plus grande ville d’Azerbaïdjan à 5 heures de route de Bakou, bref – rien de très particulier… Mais pour un billet d’avion aller-retour à 60 AZN – ça vaut le coup de tenter. Me voici 45 minutes de vol plus tard à Ganja !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’aéroport

 

L’aéroport de Ganja est tout petit, il n’y a pas trop de monde. Le bagage est apparu 5 minutes après mon arrivée. Le taxi jusqu’au centre m’a couté 10 AZN. Pour une première découverte de Ganja ;j’ai été très étonné de découvrir une ville assez bien développée avec des grandes avenues entourées des platanes gigantesques et de palmiers. Les rues étaient si bien nettoyées que ça m’a fait penser au boulot de la fée dans Cendrillon. Mon objectif maintenant est de trouver un logement. Pour ne pas trop prendre de risque j’opte pour l’hôtel Ganja à 3 étoiles.

o

Logement

 

IMG_1366Le choix hôtelier à Ganja est assez fourni et les hôtels sont assez confortables et de bon rapport qualité-prix. Voilà les liens :

http://vegohotel.com/vego/Booking.htm
http://gencehotel.com/
http://ramadaplazagence.com/

Si vous connaissez quelqu’un personnellement en ville ou si vous venez nombreux la meilleure solution c’est de louer une petite maison. Cette solution marche partout en Azerbaïdjan et cela reste l’option la plus riche en expériences et la moins chère.

o

On commence par un peu de littérature car :

 

…Je suis aviné par le vin de l’amour
Assoiffe-moi par du vin d’amour…

IMG_1207Oui, Ganja est la ville natale de Nizami Ganjavi – le grand écrivain et philosophe d’Azerbaïdjan. Si vous vous aventurez à parler à son propos avec les habitants de Ganja soyez prêt à passer une bonne demi-heure sur les histoires de sa vie, les complots de la littérature et de sa grandeur incontestable. Cet écrivain a transcender le temps et reste très actuel de nos jours. On retrouve dans ses œuvres des passages qui font réfléchir les plus grands savants du monde – comment cet homme pouvait-il imaginer des choses pareilles en 12e siècle.

Si vous visitez Ganja motorisé, vous allez passer inexorablement par le monument de Nizami Ganjavi.
Dans le monument se trouve la sépulture de l’écrivain et une vieille dame forte gentille viendra vous accueillir pour vous narrer son histoire. Attention ! Soyez avertis, car ça prend pas mal de temps.
Autour du monument il y a des sculptures assez pittoresques qui vous parlent des héros de Khamsa (5 grands œuvres de maître). Continuez votre chemin, jusqu’à l’entrée de la ville pour voir des monuments consacrés à ces 5 livres situés sur la droite de votre route.

o

Khan Baghi (Le jardin du Prince)

 

IMG_1250Je vous avoue que le nom Khan pour un tel parc est un peu exagéré. Mais ce lieu se trouve dans tous les guides touristiques, donc il fallait tenter notre chance. Ce qui est vraiment étonnant, c’est la taille fabuleuse des arbres. Jadis Ganja été dévasté par l’atroce tremblement de terre au 12e siècle. On dirait que certains arbres datent encore de la restauration de Ganja. Dans ce parc, il y a un monument de Nigar Rafibeyli (les curieux peuvent se rendre ici). En définitive, il y a beaucoup de monuments intéressants et même impressionnants à Ganja (on peut aller visiter celui de Kukla Teatri). L’architecture est préservée et les bâtiments pitoresques sont en plus grand nombre qu’à Bakou. Pour les touristes urbains acharnés, consacrez 3-4 heures au moins pour les voir tous.

o

Quartier Rouge

 

IMG_1218Les maisons à Ganja sont toutes très bien préservées. Ici, du moins pour le moment, l’architecture moderne (des tours de 20 étages) n’est pas encore arrivée. Les maisons sont en format réduit et donnent un charme particulier à la ville. J’ai aperçu un quartier composé des briques rouges dans le style de la Princesse Elisabeth Ire de Russie. Impressionnant ! Dans ce quartier-là, il y a une maison assez remarquable – composée des bouteilles vides. Une curiosité qui mérite d’être vue.

o

Une faim de loup – quoi et où manger ?

 

Dans le centre de la ville, vous trouverez des restaurants à foison. En moyenne les prix sont de 20 à 50% moins honéreux qu’à Bakou. J’ai demandé à mon ami de Ganja qu’elles étaient les spécialités régionales. Il n’y a rien de spécial hormi le ‘dogha style Ganja’. Comme je ne suis pas un féru des produits laitier, j’ai passé mon tour. En revanche, j’ai découvert une spécialité si délicieuse que je suis parvenu à cumuler au moins 4-5 kilos supplémentaires sur la balance. Il s’agit de ‘khan kebabi’. Ce plat et composé des morceaux de foie, entourés par une très fine couche de gras de mouton. Le gras de mouton donne son jus au foie et il devient tendre et aromatisé. Il faut ôser ! Le grand plat de grillades (kebab) y compris les ‘khan kebabi’, avec des petites salades et des boissons, nous ont couté 8 AZN par personne.

o

Quoi d’autre ?

 

Vous pensez avoir fini votre voyage à Ganja ? Alors, prenez une voiture pour quelques kilomètres supplémentaires et rendez-vous au fantastique parc de Goy-Gol, serpentez dans les montagnes de Khanlar où vous trouverez quelquesmaisons allemandes très pittoresques.

o

Le saviez-vous ?

On raconte que du temps de l’invasion impériale russe, les portes de la ville de Ganja furent emportées jusqu’en Géorgie pour assoir la toute-puissance de la grande Russie. Légende ou fait historique ? Trouvez la porte et dites-le nous ! Toutes les informations détaillées sur la ville se trouvent ici en anglais.

o

*Contributeur de l’article : Maxim

o

→ Pour retrouver les autres idées voyages dans la région, poussez la découverte jusqu’au Nakhchivan c’est ici

→ Pour avoir des idées pour vos escapades week-end c’est-ici

→ Pour visiter la Géorgie, belle et rebelle c’est ici

o

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Ganja – la ville des surprises

  1. On a envie de decouvrir cette ville…

    Publié par Pasx | octobre 18, 2014, 11:33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Ouverture du summer camp à Shahdag!

Le 10 juin à Shahdag mountain resort

Nouveau brunch du dimanche !

Fairmont - cliquer pour plus d'informations

Summer camp à Shahdag

Shahdag mountain resort

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Les comptes rendus de Jeannine!

Cliquer

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :