>
Présentation pays

PRESENTATION PRATIQUE DU PAYS

o

En quelques mots, les informations clés pour envisager votre nouvel environnement sereinement. Nous vous renvoyons aux différents guides sur le pays pour les approfondissements nécessaires.

o

Climat

L’Azerbaïdjan s’enorgueillit à juste titre d’offrir sur son territoire neuf types de climats sur les douze répertoriés dans le monde !

Suivant la proximité de la mer Caspienne, ou des montagnes du Caucase, ou de certains pays frontaliers comme l’Iran au sud, vous passerez du climat alpin au méditerranéen ou semi-désertique, avec toutes les variantes possibles…. Bakou se situe dans la péninsule d’Absheron : la mer adoucit les températures l’hiver sans empêcher ni le vent, très présent et  souvent violent, ni les chutes de neige (en janvier). L’été dans la capitale est très chaud et humide (35°C environ), mais vous pourrez savourer une boisson fraîche en terrasse à la Toussaint ! Le thermomètre influe sur les vacances scolaires d’été, de juin à septembre généralement.

Rappel : l’Azerbaïdjan et la région caucasienne sont en zone sismique.

o

Sécurité

Lorsque vous arriverez en Azerbaïdjan, il vous est très fortement conseillé de vous enregistrer au Consulat. Vous serez ainsi connu de  ce service et vous recevrez les informations de sécurité qu’il diffuse.

L’Azerbaïdjan est un pays plutôt sûr. Il convient de respecter les précautions d’usage en particulier pour les étrangers qui ne parlent pas la langue du pays, être sur ses gardes quand on circule à pied tard le soir dans les rues mal éclairées, éviter de flâner la nuit sur le Boulevard.

La présence policière importante et visible est à double tranchant : ayez toujours sur vous votre carte d’identité locale, votre carte consulaire, ainsi que les numéros d’appel d’urgence du Consulat 050 220 64 00.

Ayez également sur vous la photocopie de votre passeport, avec la page du visa. Quand vous êtes au volant, la copie de votre permis de conduire international.

Rappelons à propos de conduite automobile qu’il ne faut pas avoir bu une goutte d’alcool avant de prendre le volant. Les contrôles inopinés des forces de l’ordre se multiplient depuis le printemps 2008 à l’égard des expatriés. Soyez plus que méfiants face à des policiers en civil ou qui se présentent comme tels.

Dans la rue, attention aux trous d’égouts béants, aux trottoirs souvent défoncés, à l’absence d’éclairage public et de passages cloutés là où il en faudrait…

A Bakou en particulier, l’automobiliste est roi et le piéton ne peut qu’implorer la bienveillance divine avant de tenter de traverser la rue !

o

Langue

La langue officielle, l’azerbaïdjanais, assez proche du turc, remplace progressivement le russe. Celui-ci continue d’être  largement pratiqué, à Bakou surtout où l’anglais est très inégalement utilisé dans les magasins ou les restaurants ; il est couramment utilisé en revanche dans le monde de l’entreprise.  La politique gouvernementale de ces dernières années est d’enseigner massivement l’anglais dans les bonnes écoles publiques, pour remplacer progressivement le russe: nous sommes à la génération-charnière….

Les bâtiments administratifs sont indiqués en azerbaïdjanais et en anglais alors que la signalisation routière est exclusivement en azerbaïdjanais.

Au bazar, faites-vous accompagner les premiers temps par quelqu’un qui vous servira d’interprète, et qui validera les prix…

o

Monnaie

Le nouveau Manat azerbaïdjanais ou AZN est né en 2006. Il est divisé en 100 « Qepik ».

Attention ! Cette monnaie n’est pas convertible en France. Vous pourrez changer dans les banques ou dans les nombreux bureaux de change du centre-ville, près de la place des Fontaines, ou de la gare.

Convertisseur en ligne

o

Douanes

Ce sera votre premier contact, direct ou indirect, avec votre nouveau pays d‘accueil. L’entreprise de déménagement qui prend en charge vos affaires va demander des inventaires chiffrés (= valeur de remplacement en cas de perte ou de vol), en anglais le plus souvent (rarement en français !), et en triple exemplaire au minimum…. C’est là que l’informatique et la méthode vous sauvent !

En partant d’Azerbaïdjan, il est préférable de ne rien emporter d’ancien (soit rien qui soit antérieur à 1950, ce qui est considéré comme ancien dans tout l’ex-empire soviétique), car il faudra justifier la provenance de l’objet et le confier aux Affaires Culturelles pour expertise avant le départ d’Azerbaïdjan. Il est prudent d’empaqueter à part les objets qui ont une certaine valeur (artisanat, argenterie, tableaux, tapis,…) pour les photographier et les faire viser par la Douane à votre arrivée afin de pouvoir les sortir sans problèmes lors de votre départ définitif.

C’est indispensable pour tout objet importé antérieur à 1950. Il faut aussi demander une facture pour tout achat, sur place, d’objets culturels. Les objets métalliques (en cuivre, laiton, bronze, fer…) ne sortent généralement pas du pays. Gardez-vous de mettre dans vos valises les nombreuses contrefaçons que l’on trouve ici.

Attention aux D.V.D. et aux jeux vidéo, ceux pour enfants en particulier : beaucoup de « disparitions » entre la France et de nombreux autres pays pendant les déménagements. Voyagez avec ceux que vos bambins préfèrent, mais pas trop !

o

Cas particuliers :

1) Les appareils électriques, électroniques et électroménagers, les instruments de musique doivent être recensés sur une liste à part avec tous les numéros de série. Cette liste, vous la présenterez aux douaniers à votre arrivée à l’aéroport, en même temps que les documents que vous aura remis votre déménageur ; vous passez donc obligatoirement par la file rouge « marchandises à  déclarer ». Le douanier vous remettra un papier à garder pendant tout votre séjour en Azerbaïdjan, car vous devrez le montrer en partant. Cela permet aux douanes locales de s’assurer que vous n’avez rien vendu sur place. Le hic, c’est quand votre imprimante, par exemple, tombe en panne, car vous la garderez hors d’usage chez vous  jusqu’au départ puisque vous devrez la remporter avec vos affaires !

2) Les bijoux : même procédure à l’arrivée à l’aéroport, puisqu’ils voyagent avec vous en cabine. Soyez précis pour la quantité, la description, la valeur, surtout s’il y a des pierres. On vous remettra un autre papier à garder jusqu’à votre départ. En cas d’achat sur place, ou dans les E.A.U., par exemple, pensez à demander une facture et à vérifier le montant autorisé à l’importation en Azerbaïdjan.

3) L’argent liquide et les devises : ce que vous aviez sur vous en arrivant doit ressortir de la même façon, et pour le même montant. Là encore,  papier du douanier, à l’arrivée comme au départ. Le montant autorisé est limité : renseignez-vous auprès de l’ambassade ou du site des douanes françaises.

En résumé, pour l’exportation ; rien d’antérieur à 1950, pas d’objets métalliques achetés sur place, tapis fabriqués à partir de 1950 seulement avec leur facture. En ce qui concerne l’importation et l’exportation de tabac, alcool, parfum, caviar, café, produits alimentaires frais, les médicaments,…, les règles varient souvent, renseignez-vous.

o

A voir aussi – pour aller plus loin

Les jours fériés

Religions et lieux de cultes

La musique traditionnelle azerbaïdjanaise

Novrouz, la fête du printemps

Reportages sur l’Azerbaïdjan


Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Offre spéciale Ramadan

Shahdag mountain resort

Offre pour le grand prix de F1

Four seasons - 290 azn par personne - 24 et 25 juin

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :