>
Logement

Déménagement

d

Pour vivre à Bakou, il est inutile d’emporter trop de livres : l’Institut Français dispose d’une bonne bibliothèque, et on trouve sur place de nombreux ouvrages en anglais à emprunter grâce aux associations anglo-saxonnes. Inutile aussi d’emporter l’argenterie de famille et tout objet de prix ou auquel vous pourriez accorder une valeur sentimentale qui le rend irremplaçable. Mettez-les plutôt au garde-meuble. Souvenez-vous que nous sommes dans une zone sismique… Optez pour quelques objets de déco, remplaçables localement ou au hasard de voyages dans la région (la Russie, l’Ouzbékistan, l’Iran, la Turquie etc., .. proposent toujours un bel artisanat). Ayez à l’esprit que les appartements sont souvent déjà meublés.

Les entreprises de déménagement proposent :

Le transport aérien : rapide, cher, cubage limité,

Le transport routier : environ 2 mois,

Le transport maritime : jusqu’en Géorgie, avant transbordement et acheminement par la route (au total, environ 2 mois) ; le moins cher mais le plus exposé à des dommages éventuels.

Le choix dépendra du budget dont vous disposez. Ne lésinez pas sur la qualité de l’emballage pour vous prémunir de la casse (rare, mais contrariante) ou des vêtements retrouvés en vrac à l’arrivée au fond des cartons pourtant prévus à cet effet…. Le risque de vol existe partout, hélas ! Et les délais d’acheminement ne sont pas toujours tenus !

La plupart des déménageurs français et/ou internationaux ont sur place des correspondants et c’est la France qui vous mettra en rapport avec eux. Les plus connus à Bakou sont :

ACE (correspondant de Crown Relocation en France) : 012 465 47 76

Gosselin012 598 19 20 / http://gosselinmobility.eu/en/azerbaijan

Globalink : 012 447 31 11 / http://globalinkllc.com/office-locations/azerbaijan/

Murphy : 0124998510 / http://www.murphyshipping.com/index.php?table=worldwide

 

Attention ! Si, au départ du pays étranger, les commerciaux parlent le plus souvent anglais, il en est rarement de même pour ceux qui emballent ou déchargent vos affaires. Il convient néanmoins de laisser un pourboire au personnel….

o

Recherche de logement

dd

Carte de la ville de Bakou

Présentation1

Quartier centre ville et vieille ville (repère carte 1)

 

d

Arrêt Métro Içeri Seher et Sahil 

o

Le quartier du centre ville (la place des Fontaines, le boulevard, les rues piétonnes) est très animé ; la circulation y est dense, la plupart des rues sont donc relativement bruyantes. Néanmoins, y habiter présente le grand avantage de pouvoir faire beaucoup de choses à pied : aller travailler (de nombreuses sociétés ont leurs bureaux à l’ISR Plaza, place des Fontaines ou au Landmark, rue Khagani et la plupart des ambassades sont situées en centre ville) ; vous balader, aller courir sur le bord de mer ou encore faire quelques courses, sans utiliser la voiture. Vous éviterez ainsi de longs moments passés dans les embouteillages et n’aurez pas le souci de trouver une place pour vous garer.

Cependant, si vous avez des enfants, toutes les écoles privées internationales sont excentrées, comptez au moins une demi-heure dans le meilleur des cas.

Exemple d’immeuble moderne = Nizami residence

Si vous choisissez de poser vos valises à l’abri des remparts de la vieille ville appelée ici « Ichari Shahar », « la ville intérieure », vous profiterez de la proximité de nombreux bâtiments (Tour de la Vierge, Palais des Shahs, vieux hammams) et même du chant des muezzins si vous habitez non loin d’une mosquée, ce qui ne manquera pas de rythmer votre journée et une partie de votre nuit (un charme qui ne plaît pas à tout le monde !). Vous aurez aussi le plaisir de déambuler dans ses petites ruelles au charme si pittoresque qui restent encore en maints endroits en dehors du temps et de l’agitation du centre voisin. Un lieu d’habitation haut en couleurs donc, même si les nombreuses récentes restaurations luxueuses lui ôtent parfois un peu de son âme.

Vous y trouverez beaucoup d’appartements et de maisons offrant une terrasse avec vue sur la mer mais la circulation et le stationnement automobiles sont souvent difficiles (pensez-y pour vos courses). A vous de choisir !

d

o

Baku Soveti (repère carte 2)

d

Arrêt Métro Nariman Narimanov

 

Entre la mairie et la mosquée Taza Pir, l’appareil présidentiel et la place des Fontaines, vous pourrez trouver des logements dans des immeubles staliniens ou plus récents. Proche du métro, côtoyant la vieille ville et le centre, ce quartier présente encore l’avantage d’être moins bruyant que le centre: peu de pubs, par exemple (ils sont regroupés autour du jardin Akhundov). Il est également pourvu de magasins de toutes sortes (alimentaire, vêtements, librairies,..). Tous les squares et jardins ont été refaits (avec des fontaines) et sont devenus très agréables.

Ses atouts principaux : le calme relatif et la verdure dans un quartier resté historique et traditionnel. Pour les amateurs d’histoire et d’architecture.

d

o

District de Badamdar et Yasamal (repère carte 3)

 

Situé au sud-ouest de Bakou, sur les hauteurs de la ville, derrière la grande antenne de télévision et à environ 15 minutes en voiture du centre ville, ce quartier résidentiel est très calme. Vous ne trouverez pas d’appartement, mais de vastes maisons avec jardin. Ce quartier est à recommander si vous avez des enfants, aimez le calme et les grands espaces. Beaucoup de familles d’expatriés y habitent.

Commerces à proximité (Citimart, Almali), écoles internationales proches (TISA, Baku Oxford School), jardin botanique dans les environs.

Cependant, les coupures d’électricité sont plus fréquentes que dans le centre ville, attention donc à choisir une maison équipée d’un générateur.

De plus, il est nécessaire d’avoir un véhicule (peu de bus, pas de métro).

Vous y trouverez le compound de Stonepay.

d

o

Quartier Vorovsky (repère carte 4)

d

Situé au nord de Bakou, à environ 20 min en voiture du centre ville.

Avantages : proche de BIS (Baku International School) à proximité de commerces fréquentés par les expatriés. On y trouve de grandes maisons modernes à des prix raisonnables, adaptées aux familles avec enfants.

Inconvénients : loin du centre ville, peu d’espaces verts et les bons restaurants y sont peu nombreux.

d

o

Quartier Ganjlik (repère carte 5)

A630_BGA_Ganjlik_Mall_Baku_Azerbaijan_N21LR

Arrêt Métro Ganjliko

 

Quartier résidentiel proche du centre ville.

Avantages : Espaces verts, métro, commerces. On y trouve de vastes maisons. Quartier adapté aux familles avec enfants (piscine, zoo, parc d’attraction). Un tout nouveau centre commercial vient d’ouvrir comprenant entre autre une zone de jeux pour enfants et le supermarché Bravo.

Inconvénients : quartier où réside le président donc souvent embouteillé…. Peu d’animation le soir. Quartier relativement cher.

Pour se loger, vous trouverez entre autre le complexe de Roseville. Il s’agit de plusieurs tours résidentielles construites autour d’espaces verts communs, d’une piscine, d’un terrain de football… Juste à côté vous trouverez un autre complexe : Green Park.

d

Quartier de Port Baku et white city (repère carte 6)

d
0_dbcd3_d8acd622_origtrend_bulvar_180515_12

C’est le nouveau quartier moderne de Bakou, à l’emplacement d’un ancien quartier industriel.

Avantages : A proximité immédiate du bulvar, du nouveau centre commercial de Port Baku et du lycée français. On y trouve des tours résidentielles modernes. Quartier adapté aux familles avec enfants. On y trouve de nombreux restaurants internationaux.

Inconvénients : quartier souvent embouteillé, bruyant et relativement cher.

Pour se loger, la toute dernière résidence ultramoderne est Port Baku Residence. C’est un ensemble résidentiel composé de trois tours d’habitation reliées entre elle par un club de loisirs comprenant piscine, salle de gym, café, salle de cinéma privée… Un jardin commun comprenant une aire de jeux pour enfants complète le tout. Cet ensemble n’est pas entièrement terminé et les finitions des espaces communs comme les couloirs et les ascenseurs laissent à désirer (béton brut au sol).


Un autre complexe plus ancien est également à visiter : Azure residence. Il s’agit d’un complexe alliant tours d’habitation, bureaux, aire de jeux extérieure et accès direct au centre commercial Megafun.

 

Enfin, la tour Baku Palace est une autre option. Au rez-de-chaussée se trouve le musée d’art moderne de Bakou. Les appartements y sont modernes.

Dans ces complexes, vous n’aurez pas à vous soucier de problème d’eau ni d’électricité.

d

d

Agences immobilières:

d

Consultez les journaux distribués dans les hôtels (CBN News, Weekly Life, Baku Post,..), vous y trouverez des annonces et le nom des principales agences immobilières (New Europe, Prant, Lider…).

Vous pouvez aussi vous adresser aux agents suivants, qui parlent anglais :

Rasim Agayev– Estate Agent/AdvisorCaspian Estate Solution Ltd.69 Mehti Huseyn  Str, 2 floor, suit 25

Sabayil District

AZ 1001. Baku Azerbaijan

Tel: +994 12 5113386

Mobile: +99450 3112248

Email: ragayev@caspianestatesolution.com

Web: www.caspianestatesolution.com 

Gulshan Mamedova– ConsultantCorporate Real Estate SolutionsBaku Residence Building

25 Samed Vurgun Street,

3rd floor, office 11, Baku Azerbaijan

Tel +99412 5984977

Cell +99450 371 19 97

Fax +99412 5985229

www.cres.az

Un autre contact que nous vous recommandons est Akif cs.aaliyev@gmail.com – il parle bien anglais, et vous enverra des photos des appartements pour s’assurer qu’ils vous conviennent avant de vous les faire visiter.

o

Attention à ce que l’on dit aux agents (si vous dites 2000 $ maximum, tout est à 2000 $ ; si vous dites que vous faites partie d’une grande institution, l’appartement à 2000 $ passe soudainement à 4000 $, etc.). Attention aussi également à la dénomination des étages, le rez-de-chaussée français est ici le premier étage, etc.

Conditions de location

1. Le bail

Les agences proposent des contrats-type rédigés en azerbaïdjanais et en anglais. Pour avoir une valeur juridique, le contrat doit être enregistré devant notaire, ce qui n’est pas souvent le cas et, selon certains, n’offre pas de garantie absolue. Si vous demandez à signer chez un notaire, le propriétaire demandera peut être à ce que le montant indiqué dans le contrat soit inférieur au loyer réel.

Les contrats sont en général d’un an avec tacite reconduction.

Il est bon de savoir que les logements sont souvent déjà meublés. Si vous ne souhaitez pas garder ces meubles, il s’avère souvent difficile de les faire retirer quelles que soient les promesses qu’ait pu vous faire le propriétaire au moment de la signature. De même, si vous avez besoin de meubles en plus, demandez-le tout de suite.

Dans certains contrats, le propriétaire a un droit de regard sur votre appartement. Le bail prévoit qu’il peut venir regarder votre appartement 1 fois/mois, ce qui ne pose pas de problèmes quand il vient chercher le loyer, mais est plus gênant quand vous payez plusieurs mois d’avance. Vous pouvez demander à enlever cette clause, le propriétaire ne comprend pas toujours : ici, c’est un usage. Quand c’est votre société qui fait les démarches, la négociation est parfois plus facile.

Il est déjà arrivé que les propriétaires s’introduisent dans les appartements en l’absence des occupants.

2. Le loyer

Il arrive souvent que le propriétaire demande trois, voire six mois d’avance.

IMPORTANT: Les loyers sont toujours indiqués sans taxes. Il s’agit des impôts (14%) que le propriétaire doit payer. Il faut les ajouter au montant. Tous les propriétaires veulent faire porter le fardeau à leur locataire. Si vous réglez par virement, ils vous demanderont de payer ces taxes, si vous réglez en liquide, pas de problèmes.

3. L’état des lieux

Il n’y pas de caution et l’état des lieux est verbal.

4. L’assurance logement

Il n’y a pas d’assurance logement obligatoire pour le locataire. En général, les propriétaires n’en ont pas non plus. Vous pouvez éventuellement ajouter une clause dans le contrat de location pour vous couvrir en cas de cas de dégâts (des eaux ou incendie). D’autre part, vous pouvez aussi assurer vos meubles (Atesgah : 012 596 66 69).

5. Conseils

1/ Pensez à regarder le tableau électrique et les fusibles (certains font peur à voir). Attention, tous les logements ne sont pas reliés à la terre.

2/ Variation dans la tension : il est conseillé d’avoir un onduleur pour les ordinateurs, voire les appareils Hi-fi. Le mot « guénérator » peut désigner indifféremment un onduleur ou un groupe électrogène : soyez précis dans vos demandes.

3/ Coupures de courant (il y en a) : les immeubles neufs possèdent souvent un groupe électrogène. Dans l’ancien, vous avez souvent 2 lignes (en cas de coupure de courant –non due à des travaux-, vous pouvez basculer d’une ligne sur l’autre).

4) Il peut exister des branchements pirates : une partie de votre logement n’est pas relié à votre compteur (vous ne payez donc pas une partie de votre consommation) ou quelqu’un se branche sur votre alimentation. On s’en aperçoit généralement au cours de travaux ou de problèmes électriques. Ces lignes pirates sont dangereuses (et les amendes exorbitantes), il vaut mieux payer votre consommation et être sûr de votre alimentation électrique.

5) Les coupures d’eau sont possibles. Demandez si votre logement est équipé d’une citerne.

Les charges

Vérifier la répartition des charges entre le locataire et le propriétaire (auparavant, l’eau et le gaz étaient payés par le propriétaire. C’est de moins en moins vrai, depuis l’apparition de compteurs individuels pour le gaz, par exemple). N’oubliez pas de demander le montant des charges communes pour les immeubles récents, elles ne sont pas précisées.

Pour payer les charges à la Poste, repérer les guichets : Azercell, telefon, gaz, isiq (lumière, électricité) qabulu.

1. L’électricité

Les factures mensuelles sont « déposées » à votre porte. A régler dans les banques ou à la Poste. Attention, faute de paiement dans la quinzaine, l’électricité est coupée. Dans certains logements, un agent de la Compagnie de distribution passe couper (physiquement) les fils du compteur. Après, ils seront reliés et recouverts de scotch…

2. Le gaz

Il peut être à la charge du propriétaire. A vérifier avec lui au moment de la signature du bail. Il n’y a presque plus d’immeubles sans compteur. Sinon, le paiement se fait en fonction du nombre et du type d’appareils dans la maison (cuisinière, cheminées au gaz, ballons d’eau chaude au gaz, …). De source locale, les compteurs sont beaucoup plus intéressants.

Il existe encore des relevés enregistrés sur le cahier de l’employé du gaz qui donne le montant verbalement. De plus en plus, des livrets commencent à être distribués sur lesquels sont notées vos consommations et qui restent chez vous. Dans d’autres cas, même système que l’électricité.

Paiement à La Poste

3. L’eau

a/ Votre logement est raccordé à l’eau de la ville (se renseigner, l’eau est parfois à la charge du propriétaire) :

Dans l’ancien : paiement en fonction du nombre de personnes dans la famille. Vous réglez au préposé qui vient établir la facture, pour 6 mois ou 1 an (peu onéreux). Pour certains logements, vous payez eau chaude et eau froide ; pour d’autres, seulement l’eau froide, le logement ayant son propre système de chauffage, type cumulus, par exemple. Exigez un reçu. Si vous êtes sur le réseau Sollar (notamment vieille ville et vieux Yasamal), paiement mensuel.

Dans les nouveaux immeubles : il y a des compteurs (un préposé passe pour l’eau froide, vous pouvez payer à la Poste), l’eau chaude est incluse dans les charges communes.

b/ Votre logement est dépendant d’une citerne :

(Par exemple les logements situés à Badamdar), il vous faudra profiter de la période où l’eau courante est fournie (actuellement un jour sur deux de 16h à 19h) pour remplir votre citerne pour les deux jours suivants. Il vous en coûtera 8 AZN par mois.

Discussion

4 réflexions sur “Logement

  1. INTERDEAN un très bon prestataire pour le déménagement
    Concernant l’eau, il est souvent conseillé de boire de l’eau en bouteille

    Publié par Muriel | octobre 23, 2011, 1:12
  2. Comment avoir une idée même approximative des montants des loyers demandés F1, F2 ? Merci.

    Publié par MANTE | juillet 26, 2013, 2:46
    • Pour répondre à votre question… Disons qu’à Bakou le marché locatif n’est pas standardisé, vous pouvez trouver des F1 au prix d’un F3… En moyenne néanmoins si vous négociez bien vous pouvez obtenir un F2 aux environs de 1000eur (en plein centre ville). Attention ici les appartements sont référencés par rapport au nombre de chambres à coucher, pas de pièces. En vous excentrant un peu les prix descendent et vous pouvez trouver un F3 au même prix. Des sites vous permettent de vous faire une petite idée de l’offre actuelle – en russe et azerbaidjan.

      Publié par bakou francophones | juillet 27, 2013, 12:04
  3. Bonjour à tous et merci pour ce site très complet et plaisant à lire !
    J’ai 23 ans et je compte effectuer un stage d’un an à Bakou dès septembre 2014. Je serai payé 1100 euros / mois et je me demande simplement si, avec ce salaire, il est possible de vivre confortablement, sachant que je n’ai pas de gros besoins et qu’un appartement de 20 m² environ me conviendrait très bien.
    Je vous remercie d’avance !
    Victor

    Publié par Victor Le Cam | mars 2, 2014, 9:21

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Offre spéciale Ramadan

Shahdag mountain resort

Offre pour le grand prix de F1

Four seasons - 290 azn par personne - 24 et 25 juin

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :