>
Bakou visites et musées

Bakou visites et musées

o

La ville intérieure, vieille ville ou Icheri Sheher

Elle a la disposition d’une ville musulmane, mais très probablement, elle existe depuis des millénaires avant Jésus Christ : Zarathoustra vivait et prêchait à Bakou !

Les ruelles, qui serpentent afin d’emprisonner les éventuels envahisseurs comme dans des nasses, ont un charme fou ! Alexandre Dumas les a évoquées dans son livre « Voyage dans le Caucase », rédigé en 1857.

A ne pas manquer :

La Tour de la Vierge

Le palais des Shahs Shirvan et les remparts

Les vieux hammams

Les caravansérails (Bakou était une étape très importante sur la route de la soie)

Les mosquées

Les galeries d’art

Le petit musée de numismatique

Les restaurants en terrasse

o

Le Bulvar et les hôtels particuliers

Il est agréable de faire son « jogging » au soleil levant sur le Bulvar, qui longe la mer, on y croise des fonctionnaires azerbaïdjanais qui font de même avant de rejoindre leur ministère.

Le week-end, le Boulevard est également le lieu de promenades des « amoureux- futurs mariés » mais aussi des familles.

Il est bordé d’hôtels particuliers construits à partir de 1870, à l’époque où Bakou produisait 75% du pétrole mondial…, qui ont une décoration extrêmement raffinée. Exercez- vous à observer les embrasures de fenêtres, les portes cochères, les toits,… : ils vous réservent plus d’une émotion architecturale.

o

Sur les hauteurs de la ville

Rendez-vous sur les hauteurs de la ville (au pied des flammes towers), en prenant le funiculaire au bout de la balade de la mer, qui s’arrête au pied de la mosquée Turque, en passant le long de l’allée des martyrs, pour profiter d’une vue imprenable sur la demi-lune qui borde la mer Caspienne. De là vous aurez tout loisir de contempler la ville qui se développe à travers des projets architecturaux ultra-modernes qui contrastent avec  le berceau historique protégé par ses remparts de pierre.

o

Les musées principaux

Ils ont le mérite de résumer les principales caractéristiques de l’Azerbaïdjan. Ils sont de qualité inégale, mais ils doivent être visités pour comprendre l’histoire complexe de ce pays et de ses habitants :

Le palais des Shahs Shirvan (Shirvanshahs palace), intéressant pour comprendre le rôle important de l’eau et des bains ainsi que la brutalité des conflits entre les XIIe et XVIe siècles. Il est situé en haut de la vieille ville.

Le musée d’Histoire, situé dans le palais du magnat du pétrole Z. Taghiyev. Ce palais vaut le détour pour ses volumes et sa décoration intérieure rénovée. (4, rue Zeynalabdin Taghiyev).

Le centre des musées  abrite le musée des arts appliqués, il est situé dans l’ancien palais Lénine. Il abrite régulièrement des expositions.  123, Neftchilar pros. (Bulvar)

Le musée du tapis offre à admirer une collection magnifique de tapis azerbaïdjanais célèbres dans le monde entier. Les trois étages ont une fonction déterminée, au 1er on vous expliquera l’histoire du tapis et des différents tissages, au 2ème vous admirerez les particularités régionales des tapis azéris. Enfin, au 3ème se trouve une collection de tapis modernes du XXème siècle. (fin du Boulevard – proche du restaurant Cinar)

Le musée national de Littérature ou musée Nizami, du nom du célèbre poète. Beau bâtiment blanc orné de statues d’écrivains du pays. Place des Fontaines.

Le musée d’art moderne propose une collection large des artistes contemporains de l’Azerbaïdjan, une plongée dans le monde artistique actuel. Petit café sympathique, belles
 salles d’expositions.  (5 reee Yusif Sa salles d’expositions.  (5 rue Yusif Sagarov – derrière Port Baku) 

oeee
Attention, les musées de Bakou sont fermés le lundi, bien consulter les plages horaires d’ouvertures (assez étroites).

Lieux de promenades :

Le Bulvar, au bord de la mer : très longue promenade, larges allées, des manèges pour les enfants et les plus grands.

La Place des Fontaines, entièrement piétonne, très animée et agréable, surtout le soir. 

Le parc des Molokans (non loin de l’ambassade), une aire de jeux pour les plus petits, un café au centre. 

Le parc des officiers, une patinoire couverte, des aires de jeux, très agréable. 

Le parc des gouverneurs (entre la station de métro Iceri Sahar et l’hôtel Four Seasons le long des remparts). Le plus romantique des parcs de Bakou. Il contient trois esplanades pour que les petits se défoulent, un café le long des remparts, une magnifique fontaine du côté de la Philharmonie nationale. Souvent le week-end des musiciens s’installent et vous pouvez les écouter.

La place Heydar Aliyev (Milli Bank- Heydar Aliyev sarayi- Institut français). Large place, mais bruyante.

Le square Lermontov (derrière l’appareil présidentiel, au bout de la rue Lermontov – quartier Baku Soviet), un peu plus ombragé.

Les hauteurs de Bakou, l’allée des Martyrs (Şehidler Xiyabani), près de l’Assemblée Nationale (Milli Meclis). Vous pouvez y accéder en funiculaire, superbe panorama sur la ville.

Le jardin botanique : Grandes allées pour courir, faire du vélo sans voitures ou presque !

Le zoo de Ganjlik.

Le jardin botanique de Mardakan (dans la péninsule, à l’extérieur de Bakou) : joli, bien entretenu, panorama sur la côte, quelques animaux.

o

Vous pouvez consulter nos articles pour visiter des endroits qui sortent des sentiers battus : la villa petrolea des frères Nobel par exemple.

d

Guide francophone – le contact Bakou Francophones

Nous vous recommandons les services de Cavad  Agaev, un jeune  guide francophone dynamique cultivé et expérimenté qui peut organiser des visites de  Bakou ou des excursions  en  province. Possibilité de réserver un véhicule. Ses coordonnées  +994(0)506646848 ou +994(0)558724406 et par mail au qala.travel@mail.ru

d

Guide anglophone et russophone – le contact Bakou Francophones

Nous vous recommandons fortement les visites vivantes et documentées de la ville par  Fuad Akhundov.  vous pouvez contacter sa manager, Lala, au 050 672 76 26 . Elle vous donnera les renseignements concernant les horaires des visites en anglais. Vous pouvez également organiser votre propre visite, mais sachez que le prix est fixe, 450 AZN, peu importe le nombre de participants. Il peut organiser également des tours pour les enfants, il se déplace d’ailleurs souvent dans les écoles. Il ne fait ses visites qu’en russe ou en anglais. Il n’est présent sur Bakou que d’avril à fin octobre.

Voici ces circuits principaux, mais sachez que tout est possible et qu’il adapte systématiquement ses tours à son public et leurs centres d’intérêt :

  • Sur la trace des héroïnes Ali et Nino
  • La vieille-ville
  • La ville européenne, de la Philharmonie nationale au palais des Mukhtarov
  • La ville européenne, diversités ethnologiques
  • La ville européenne, des doubles portes de la Vieille Ville au Palais des Mukhtarov

 

Discussion

Une réflexion sur “Bakou visites et musées

  1. bonjour,o cherche un endroit pour passer nos vacances d’été à bakou juste avant installation au pays.merci pour info.guldem:))

    Publié par guldem fournier | juin 20, 2013, 4:49

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Votre carte BF 2017

Business lunch

Zakura

Nouveau partenaire!

Hôtel Badamdar

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Les comptes rendus de Jeannine!

Cliquer

Visa et permis de résident

Appeler en Azerbaïdjan (codes téléphoniques)

Le canard du Caucase

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :