>
Vous lisez
Tourisme, Vie sociale

Tourisme : visite de la villa Petrolea


Visite de la Villa Petrolea 

Célèbre de nos jours pour le prix qui porte son nom, peu connaissent l’histoire de la famille Nobel et leurs liens avec Bakou. Géants de l’industrie pétrolière, ils ont marqué de leur empreinte l’histoire et l’architecture de la ville. 

    –

Les frères Nobel : des armes au pétrole, parcours d’une famille hors-norme

Aventure et mésaventure russes

imm

Immanuel Nobel (1801-1872)

Originaire de Suède, Immanuel Nobel (1801-1872) rejoint la Russie tsariste en 1838, créant l’usine d’armement «FONDERIES ET ATELIERS MÉCANIQUES NOBEL FILS», fabrique d’équipements de guerre (mines, torpilles, moteurs à vapeur…).

Son fils Ludvig Nobel (1831-1888) prend le relais de son père en 1859. Cependant, à la fin de la guerre de Crimée (1853/1856), le tsar Alexandre II ordonne une coupe sévère du budget militaire. En 1862, c’est la faillite et la firme est vendue par ses créanciers.

ddsf

Ludvig ouvre alors une nouvelle compagnie, «LA FABRIQUE DE MACHINES LUDVIG NOBEL» qui produit des obus et devient rapidement la plus importante usine d’armements de Russie. Alors qu’il s’occupe de la fabrique à Saint-Pétersbourg, il dépêche son frère aîné Robert Nobel à la recherche de bois pour produire les crosses d’armes pour l’Empereur.

gfdgf

gfdgdfg

La découverte de l’or noir

Robert_nobel

Robert Nobel (1829-1896)

Robert Nobel débarque ainsi dans la région de Lankaran (ville du Sud de l’Azerbaïdjan)  et s’intéresse au «parrotie de Perse» appelé plus communément «l’arbre de fer» en raison de la densité élevée de son bois. Cet arbre, originaire du nord de l’Iran et de l’est du Caucase se repère aisément à l’automne, période pendant laquelle il vire au jaune, puis au rouge et devient très décoratif.

cdcd

Cependant, l’affaire se révèle peu rentable et sur le chemin du retour, Robert s’attarde à Bakou. Il entend parler de cet «or noir» qui sourd dans chaque jardin. Il ne tarde pas à investir l’argent dévolu au bois (25 000 roubles) dans l’achat de quelques terrains pétrolifères de la péninsule d’Absheron et d’une raffinerie, créant ainsi la société par actions BRANOBEL.

d

fd

dsfdsfdsdd

d

Le géant Branobel 

Emanuel_Nobel

Emmanuel Nobel (1859-1932)

BRANOBEL devient rapidement la première société pétrolière mondiale. La contribution des frères NOBEL transforme une exploitation jusque là artisanale en véritable géant industriel. En effet, les progrès apportés sont considérables tant dans le domaine de l’extraction que dans celui du transport de « l’or noir ». D’une part, les frères importent des derricks et des chevalets de pompage, d’autre part, ils élaborent des transports par oléoducs, par chemin de fer, par tankers. Ils devancent ainsi la concurrence et font de BRANOBEL la société qui produit la moitié de la production mondiale de pétrole. Sensible à la culture locale, Ludvig baptise le premier pétrolier mis à flot du nom de « Zoroastre ».

d

Branobel

Écusson de Branobel

 

 

A la mort de Ludvig en 1888, son fils Emmanuel prend le relais et effectue un travail tout aussi fantastique qui lui vaut l’admiration de son oncle Alfred , le fondateur du célèbre prix Nobel.

 

vdvdsvs

 

fdsfds

La villa Petrolea : bijou architectural méconnu

dsds

desdVilla_Petrolea_back

fdsfsd

Une villa au cœur du projet Nobel

« La villa Petrolea », terminée en 1882, est le lieu de résidence des Nobel lorsqu’ils sont à  Bakou. A sa périphérie s’échafaude une ville complète : des espaces de loisir, des salles de billards, des bibliothèques et un hôpital sont mis à disposition des ouvriers. Des écoles sont également subventionnées par BRANOBEL. En effet, outre leurs compétences scientifiques, les Nobel sont aussi de grands humanistes. Ludvig Nobel introduit l’idée de partage des profits et contribue à l’amélioration des conditions de travail dans ses usines ainsi que des conditions de vie de ses ouvriers.

 

fdsfds

12832575_1009980259050276_2447194912229806492_n

Vue des jardins de la villa

 

fdsfs

 

« La villa Petrolea », construite dans le plus pur style byzantin, dispose cependant des standards de vie scandinave : air climatisé, électricité et téléphone.

fsdd

f

Ce diaporama nécessite JavaScript.

fdsfdd

 

De l’abandon à la réhabilitation

Cette imposante villa est malheureusement dévastée et abandonnée dès l’avènement de la révolution bolchevique aux environs de 1920. En 2004, le BNHF (Baku Nobel Heritage Fund) composé d’investisseurs privés et de descendants des frères Nobel entreprend la restauration de la villa laquelle, en 2008, lors de son inauguration, a retrouvé toutes ses lettres de noblesse.

d

Global-Images-Timeline_artiklar-2008-DSC02663

La villa Petrolea en 2004

fdsfds

 

 d

d

Une visite vivement recommandée par les membres de Bakou Francophone.

 

  • Cette superbe villa accueille des expositions, des conférences et des déjeuners privés dans un décor mélange « art déco et oriental ».
  • A l’issue de la visite (1h30mn), un délicieux thé nous a été servi.
  • Nous y avons rencontré Monsieur Tofiq BAGIROV, président du BNHF et expert énergie aux Nations Unies. Il s’est montré très intéressé par notre présence à Baku et dans la Villa Petrolea.
  • Les visites sont possibles à partir de 11h sauf le dimanche. Prévoir un après-midi.
  • La visite est gratuite, sur rendez-vous seulement  au :(+994 12) 424 40 20/21.

dsds

En conclusion : une visite passionnante qui nous a permis de connaître la vie des frères Nobel.  Nous avons été merveilleusement accueillies et avons pu admirer d’innombrables objets et mobiliers ayant appartenu à la famille Nobel. De nombreuses photos d’époque illustrent leurs premiers pas à Bakou et rendent bien compte des progrès apportés par leur savoir-faire. Le jardin est très agréable. 


fdsfsd

 

dsads

Pour en savoir plus :

http://www.bakunobel.org/main.html

http://www.branobelhistory.com/themes/places/the-untold-history-of-villa-petrolea/

https://en.wikipedia.org/wiki/Villa_Petrolea

http://www.visions.az/en/news/13/0e1e0b09/

 

Publicités

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: Sur les traces des magnats du pétrole avec Fuad Akhundov | Bakou Francophones - juillet 3, 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Ouverture du summer camp à Shahdag!

Le 10 juin à Shahdag mountain resort

Nouveau brunch du dimanche !

Fairmont - cliquer pour plus d'informations

Summer camp à Shahdag

Shahdag mountain resort

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Les comptes rendus de Jeannine!

Cliquer

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :