>
Vous lisez
Uncategorized

Zoom culturel : les trésors millénaires d’Icheri Sheher


Bakou. Au coeur de la capitale de l’Azerbaïdjan, les pieds dans la mer Caspienne se dresse une ville fortifiée dont les premiers murs furent érigés entre le 9ème et le 12ème siècles mais dont l’occupation date de la période Paléolithique. A la croisée des cultures dominantes qui se sont succédées au cours de l’histoire du Caucase, puis étape importante sur la route de la soie avant de devenir le premier centre mondial d’exploitation pétrolière à la fin du 19ème siècle, le coeur historique de Bakou est resté immuable regorgeant de richesses architecturales centenaires.

o

Une municipalité dédiée à la gestion du site

La ville intérieure est appelée Icheri Sheher par les autochtones. Elle s’étend sur 22 hectares et renferme 3 monuments inscrits sur la liste UNESCO du patrimoine mondial depuis 2000 : la tour de la Vierge, le palais des Shirvanshah, et la mosquée de Mohammed. En 2003 ces mêmes monuments furent inscrits sur le liste du patrimoine en dangers du fait du tremblement de terre de 2000 et des nouvelles constructions non autorisées qui menaçaient l’authenticité des sites millénaires. En 2005 fut instaurée une autorité municipale en charge de la gestion exclusive d’Icheri Sheher et du site de Qala à 30km au nord de la capitale.

o

Quand Icheri Sheher était fortifiée

L’âge faste d’Icheri Sheher se situe entre le 12ème et le 15ème siècle quand la ville était dominée par les Shirvanshakhs dont nous pouvons encore admirer le palais à l’architecture médiévale (1441-1558). Il est intéressant de souligner que c’est suite à un terrible tremblement de terre à Shamaxi, capitale originelle des Shirvanshahs, que la ville de Bakou fut choisie comme nouvelle capitale en 1191. Le palais a été récemment rénové et présente sur son site une mosquée, des minarets et des bains.

o

Des influences puissantes 

La toute première mention de la ville de Bakou fut retrouvée dans des écrits égyptiens du « livre des morts » 3000 ans avant JC. Tout au long de son développement le centre historique d’Icheri Sheher a connu des influences des cultures du zoroastrisme, arabe, perse, ottomane et russe.

o

A ne pas manquer

La tour de la vierge : est située au sud-est de la ville, surplombant le boulevard qui longe la mer. Sa forme est atypique pour une tour de garde de 28m de haut. L’épaisseur des murs atteint jusqu’à 5m à la base pour s’affiner à 4m au sommet. La tour a été construite entre le 8ème et le 12ème siècle comme lieu de culte. Durant le moyen âge, la tour fut utilisée comme lieu de garde et de défense. C’est cette tour qui est reconnue comme le symbole de la capitale.

o

Le palais des Shirvanshah : représente l’architecture médiévale islamique du palais sur 3 niveaux. Des recherches avancent que le Shah Farrukh Yasar reposerait dans le Divankhana. Le palais présente les tablettes/pierres d’une ancienne forteresse marine datant du 13ème siècle qui furent trouvées lors de fouilles archéologiques.

o

La mosquée du château brisé / Mosquée de Mohammed : est le bâtiment le plus ancien de la période islamique datant du 11ème siècle. La mosquée fut construite sur ordre de Muhammad ibn-Abu Bark.

o

o

o

o

oo

Le saviez-vous ?

Le nombre maximum de voitures autorisées à entrer dans Icheri Sheher est de 400. Les non-riverains doivent s’acquitter d’un prix d’entrée aux portes de la ville (2 points  d’entrées uniquement). Cette mesure a été prise afin d’éviter l’encombrement de la ville, de surexposer les bâtiments à la pollution et de protéger les rues pavées d’une usure intensive.

o

La tour de la vierge est en cours de restauration mais des hirondelles en migration avaient dans l’entre-temps trouvé un endroit idéal pour leurs nids. Un projet original a été mis en place par la municipalité d’Icheri Sheher pour protéger les hirondelles et un nid alternatif à été installé sur un bâtiment à proximité, nid d’emprunt qui chante ! Le projet est un succès et les animaux ont progressivement investi le nid créé pour eux. Une fois la restauration finie, des espaces renforcés seront laissés aux hirondelles pour réinvestir la tour sans pour autant la fragiliser.

o

Pour aller plus loin

Site officiel de la municipalité d’ Icheri Sheher http://www.icherisheher.gov.az/static,39/lang,en/

Photos antiques d’Icheri Sheher et histoire romancée de la ville http://www.visions.az/baku,31

Reportages photos UNESCO http://whc.unesco.org/en/list/958/gallery/

Carte d’Icheri Sheher et itinéraires de visite recommandés http://traveler.az/component/content/article/

o

Retrouvez plus d’information

Sur Bakou les visites et les musées

Sur les sites remarquables de l’Azerbaïdjan

o

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Business lunch

Zakura

Bakou.fr sur facebook

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :