>
Vous lisez
Art, bakou, culture, Evènement, Loisirs, Sorties, Tourisme, Vie sociale

Festival du documentaire « Euro tolérance »


Festival « Imagine Euro tolérance » du 12 au 20 octobre 2017

.

.

A l’occasion du 60ème anniversaire du traité de Rome, la Délégation de l’Union Européenne en Azerbaïdjan, en association avec les ambassades membres, organise la première édition du festival « Imagine euro tolérance » dont le but est la promotion des valeurs du dialogue interculturel et de la tolérance.

.

Lors de ce festival, vous pourrez assister à :

  • des concerts
  • des expositions
  • des séances de cinéma
  • des débats et des discussions avec des réalisateurs qui se rendront à Bakou pour l’occasion.

.

La partie la plus importante du festival est la section cinéma où 20 documentaires seront projetés dans le cadre du festival du film documentaire « DokuBaku« . De plus, s’ajoutera à la programmation la cinquième édition du programme « cinéma pour le changement social« , organisé par Adam Mickiewicz avec la collaboration de l’ambassade de Pologne.  Il s’agit d’un projet dédié à la diffusion de documentaires et de fictions dont le thème commun est la mise en avant des enjeux politiques et sociaux auxquels les peuples doivent faire face de nos jours.

La jonction des trois événements (imagine euro tolérance, Doku Baku et cinéma pour le changement social) vous donnera l’occasion d’assister à la diffusion de plus de 40 films venus de 20 pays différents  dans des salles conventionnelles ou des endroits qui le sont moins comme des cafés ou des salles privées.

.

Les documentaires

.

L’accès à l’ensemble des diffusions sera libre et gratuit.

c

La langue française sera à l’honneur le 17 octobre avec la diffusion de deux documentaires dans la langue de Molière!

c

Le 12 octobre

Diffusion à 18h du documentaire italien : le feu dans la mer, au Landmark. Il s’agit d’un documentaire tourné par Gianfranco Rosi qui présente le drame des migrants sur l’île de Lampedusa. Il raconte le quotidien des milliers de migrants y arrivant par bateau dans des conditions catastrophiques, dont beaucoup perdent la vie. Vous pouvez retrouver la bande annonce ici.

.

Le  13 octobre 

Quatre documentaires seront projetés dont deux au cinéma du Landmark.

Toto et ses sœurs de Alexander Nanau (Roumanie). Au cœur d’une famille rom en pleine désintégration, émerge la figure de Totonel, 10 ans, dit Toto. Avec passion il apprend à lire, écrire et danser. Surtout danser et gagner le grand concours de Hip Hop. Au milieu du chaos ambiant, ses deux sœurs essayent de maintenir le mince équilibre de la famille. Diffusion à 18h. Vous pouvez trouver la bande annonce ici.

Opération Angola de Diana Andringa (Portugal). En 1961, la lutte pour l’indépendance de l’Angola commence. Les étudiants africains au Portugal doivent lutter pour leur survie, étant considérés comme des terroristes par la population. Une opération menée par des pasteurs français et nord-américains, dont le nom de code est « Angola » est créée afin de permettre l’exfiltration d’une centaine d’étudiants hors du pays, dont de nombreux futurs leaders politiques des actuels Etats lusophones africains. Vous pouvez trouver la bande annonce ici.  Diffusion à 19h45.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

.

Deux autres documentaires seront diffusés au cinéma des Flame towers :

Mourir pour la vie de Andres Lubbert (Belgique). Ce documentaire suit l’histoire de Oussama, directeur de théâtre syrien, et ses acteurs durant le processus de création d’une pièce autobiographique. Vous pouvez trouver la bande annonce ici.

Le film sera diffusé à 18h et vous pourrez rencontrer et débattre directement avec le réalisateur, Andrés Lubbert à 19h15.

Sous un soleil de Javid Tavakkul (Azerbaïdjan). Ce documentaire est consacré aux minorités ethniques du pays et à la tolérance dont ils y ont toujours joui. 134 représentants de 17 minorités ethniques on été filmés. Le film sera diffusé à 20h suivi d’un débat avec le réalisateur à 21h.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

c

Le 14 octobre 

Quatre documentaires seront diffusés, dont deux au cinéma du Landmark :

Des gens gentils (Suède).  Que faire quand 3000 somaliens s’installent dans une petite ville de province en Suède et que le Mac Donald local est rebaptisé « Little Mogadiscio »? Un journaliste local a une idée : utiliser le sport comme ciment social. De là, des personnes n’ayant jamais connu des températures inférieures à 20 degrés vont devenir membres de la première équipe nationale somalienne de hockey sur glace et participer au championnat du monde.  La projection aura lieu à 18h. La bande annonce est ici.

v

Soudainement Same (Norvège) de Ellen-Astri Lundby à 20h40. La réalisatrice Ellen-Astri Lundby découvre, à 49 ans, que sa mère était same. Celle-ci, à présent atteinte de la maladie d’Alzheimer, avait déménagé à Oslo après la seconde Guerre Mondiale, s’y était mariée, et n’était jamais retournée dans le Nord ni n’avait parlé de son enfance. Pourtant, sa langue maternelle était le same ; elle a vécu toute sa jeunesse dans un environnement culturel same, et a subi de plein fouet la politique de norvégianisation. Ellen-Astri Lundby enquête donc sur ses racines et son identité, interrogeant des membres de sa famille, mais également des habitants originaires du même village que sa mère : certains refusent d’être appelés Sames, d’autres acceptent cette identité. Une réflexion sociologique et anthropologique très intéressante (et parfois drôle) sur les questions de culture et d’identité. Retrouvez la bande annonce .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Deux autres documentaires seront diffusés au cinéma des Flames towers :

Pourquoi nous partons de Xavier Solano (Belgique) à 18h. Ce film documentaire traite de l’immigration espagnole dans la commune bruxelloise de Saint-Gilles. Vous pouvez trouver la bande annonce ici.

v

La couleur du caméléon de Andres Lubbert (Belgique). Pendant le régime de Pinochet, Jorge Lübbert est interpellé par les services secrets chiliens qui usent de violence pour le forcer à travailler pour eux. Il parvient à s’échapper et devient cameraman de guerre. Aujourd’hui, son fils réalise de lui un portrait psychologique, cherchant à reconstruire son passé chilien décomposé. Bande annonce ici. La diffusion aura lieu à 18h30.

Vous pourrez rencontrer et débattre avec les deux réalisateurs à 20h.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

v

Le 15 octobre

Au cinéma du Landmark, vous pourrez assister à la diffusion de :

Mon frère ce héros de Yonatan Nir (Israël) à 17h. Un groupe de jeunes gens atteints du syndrome de Down embarquent pour un trek à travers l’Himalaya indienne accompagnés de leurs frères et soeurs. Les conflits non résolus et les difficultés de grandir dans une famille où un membre est atteint du syndrome font surface. Vous trouverez la bande annonce ici.

A 18h20 vous rencontrerez et débattrez avec les acteurs du documentaire.

Guadalquivir de Joaquín Gutiérrez Acha (Espagne) à 19h15. Partez à la découverte de la faune et de la flore autour du fleuve Guadalquivir, en Espagne, à travers le parcours d’une renarde solitaire et rusée, une survivante de la nature. La bande annonce se trouve .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

c

Deux autres documentaires seront diffusés au cinéma des Flame towers.

Entre les rings de Jessie Chisi et Salla Sorri (Filande et Zambie) à 18h. Dans son pays, elle est une star. La zambienne Esther Phiri a gagné sept titres de championne du monde de boxe. Dans ce documentaire, les cinéastes racontent les luttes quotidiennes de cette combattante, née en 1981 à Lusaka, la capitale d’un des pays les plus pauvres de la planète. Un portrait subtil et nuancé sur la vie sentimentale et douloureuse de cette championne, en dehors du ring, dans les coulisses d’une carrière exceptionnelle. Vous trouverez la bande annonce ici.

A l’issue de la projection, vous pourrez débattre avec le producteur Tahir Aliyev.

Le bon facteur de Tonislav Hristov (Bulgarie et Finlande) à 20h. Les 38 électeurs qui habitent « The Great Gate », un village bulgare presque déserté à la frontière avec la Turquie, doivent élire un nouveau maire. Parmi les candidats, Ivan le facteur a un plan pour donner une deuxième vie à son village : accueillir les réfugiés syriens qui traversent chaque jour la frontière à quelques pas du village. En suivant les campagnes des trois candidats, ce film dresse le portrait tragi-comique d’un village endormi soudainement secoué par la crise européenne. La bande annonce est .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

vLa

Le 16 octobre

v

Deux documentaires seront projetés au cinéma des Flame towers.

Terre de déchets de Lucy Walker et Karen Harley (Brésil) à 18h30. A la périphérie de Rio de Janeiro se trouve la déchetterie à ciel ouvert de Jardim Gramacho. Là, des familles luttent pour leur survie. Ce documentaire vous offre une vue sur le quotidien de ces forçats. La bande annonce est ici.

v

Les portes de l’agneau de Audrius Stonys (Lithuanie) à 20h30. Le fleuve Jourdain immerge la mort et immerge la vie. Une petite croix d’huile sur le front d’un nouveau-né, l’odeur de Dieu, une bougie allumée pour montrer la route même lorsque la nuit est la plus sombre. C’est un film sur le miracle invisible du baptême et le toucher inexplicable de Dieu. Vous trouverez la bande annonce.

Vous pourrez débattre avec le réalisateur à 21h15.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

c

Au cinéma du Landmark, le documentaire Tu n’as aucune idée d’à quel point je t’aime de Pawel Lozinski (Pologne) sera diffusé à 18h, suivi d’un débat avec le réalisateur. Une mère et une fille sont liées par des émotions douloureuses, compliquées. Elles font la rencontre d’une troisième personne : un thérapeute qui devient l’intermédiaire des non-dits. Le réalisateur et sa caméra prennent part à leurs sessions thérapeutiques. Au fil d’une conversation intime entre ces trois personnes, de vieilles blessures et des émotions profondément enfouies refont surface. La bande annonce est ici.

v

Le 17 octobre

Le cinéma du Landmark va rendre hommage aux documentaires francophones :

Henry Dunant – du Rouge sur la Croix de Dominique Othenin-Girard (suisse) sera diffusé à 18h. En 1859, Henry Dunant, un banquier d’Algérie, rentre à Paris pour s’entretenir avec Napoléon III. Il est alors témoin de la bataille de Solférino qui fait des milliers de blessés. L’abandon de ces soldats lui donne l’idée de créer une fondation d’aide à ces victimes : la Croix-Rouge. Vous trouverez la bande annonce ici.

A 19h35, vous pourrez rencontrer des membres du Comité Internationale de la Croix Rouge

Thomas Pesquet, l’envoyé spatial de Jürgen Hansen et Pierre Emmanuel Le Goff à 20h15 (France). L’astronaute Thomas Pesquet est le héros de ce documentaire. Il raconte l’émotion intense de son décollage à bord du vaisseau russe Soyouz, son arrivée dans la station spatiale et son séjour dans les étoiles. Durant six mois, jour après jour, il a filmé son quotidien à bord de la station : ses déambulations en apesanteur, son espace personnel où « il dort debout », mais aussi sa sortie extravéhiculaire, le plus dangereux et le plus extraordinaire moment de sa mission. Il montre aussi ses expériences scientifiques et livre ses sentiments plus personnels, qui montrent combien cette aventure l’a profondément transformé. La contemplation de la Terre depuis la coupole d’observation panoramique (la Cupola) est un moment intense et émouvant. Par son incroyable intensité, ce film permet de contempler la beauté de la planète bleue, de percevoir la vulnérabilité de sa biosphère et de rêver de voyager un jour dans l’espace. La bande annonce est .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

c

Au Landmark, deux documentaires vous seront proposés:

Frères de Wojciech Staron (Pologne) à 18h. Ce film met en scène deux frères, Alfons et Mieczysław KUŁAKOWSKI, unis tant par les liens familiaux que par le destin : déportés en Sibérie, évadés du goulag, habitants du Kazakhstan, Alfons le peintre et Mieczysław le cartographe ont toujours vécu ensemble ; après avoir voyagé d’un bout à l’autre de l’URSS, ils rentrent dans une Pologne capitaliste qu’ils ne connaissent pas vraiment et s’installent dans un petit village du nord du pays. L’un peint, l’autre l’accompagne ; l’un lutte contre la vieillesse, l’autre s’y soumet ; l’un est pragmatique, l’autre rêveur. Ils sont si différents et pourtant si similaires. C’est ça précisément qu’a su parfaitement rendre le réalisateur Wojciech STAROŃ qui a suivi les deux frères durant sept ans. La bande annonce est ici.

Le film sera suivi d’un débat avec le réalisateur.

Une histoire d’amour syrienne de Sean McAllister (Royaume-Uni) à 20h. Amer, 45 ans, a rencontré Raghda, 40 ans, dans une cellule d’une prison syrienne. La première fois qu’il l’a vue, elle avait le visage ensanglantée après une bagarre. A cause de cette dernière, elle avait été déplacée dans la cellule voisine de la sienne. Ils vont réussir à communiquer pendant des mois par un petit trou secrètement percé dans le mur qui séparait leurs cellules. Ils sont tombés amoureux et une fois libérés, se sont mariés. Ce documentaire retrace leur histoire. La bande annonce est .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

v

Le 18 octobre 

Deux documentaires seront projetés au Landmark.

Ne m’oublie pas de David Sieveking (Allemagne) à 18h. David Sieveking filme la progression de la maladie d’Alzheimer chez sa mère, Grete Sieveking. Il aide son père Malte à s’occuper d’elle et accompagne sa mère. En parallèle, il raconte l’histoire de la vie de Grete. Née Margarete Schaumann en 1937, étudiante à l’université d’Hambourg, elle fut une militante féministe d’extrême gauche dans l’Allemagne des années 1960 et 1970, luttant pour le droit à l’avortement. Le film compose ainsi le portrait d’une femme passionnée, à l’orée de sa disparition. Vous trouverez la bande annonce ici.

v

Fraise et Chocolat (Cuba) de  Tomás Gutiérrez Alea à 19h40. Diego, jeune-homme libre, homosexuel et cultivé, tombe amoureux d’un jeune hétérosexuel communiste endoctriné, plein de préjugés. Le rejet et la suspicion s’installent d’abord dans leur relation, puis vient la fascination. La bande annonce est !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

v

Au cinéma des Flame towers, deux documentaires seront également diffusés.

Libre de Tomislav Zaja (Croatie) à 18h. Tomislav Zaja suit le chemin de la liberté d’un groupe de personnes atteintes de troubles intellectuels qui sont enfermées dans des institutions croates. Les seules choses que Ivan, Enes, Tina, Kruno, Mirko, Tomo ont en commun sont leur exclusion de la société et leur désir de liberté. Un jour, ils apprennent qu’ils vont être libérés. Après plusieurs décennies dans ces établissements, un nouveau épart les attend. Ici pour la bande annonce…

Le citoyen de Roland Vranik (Hongrie) à 19h30. Le réalisateur retrace le difficile parcours d’un homme qui a fui la Guinée-Bissau pour s’installer en Hongrie. Après avoir connu les atrocités de la guerre, il doit lutter avec l’administration magyare pour acquérir la nationalité. William, cinquantaine d’années, réfugié en Hongrie depuis des décennies, travaille comme agent de sécurité à Budapest et son plus grand désir est d’obtenir la nationalité hongroise, mais il échoue à chaque fois aux examens requis pour l’obtenir. Bande annonce :!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

v

Le 19 octobre 

Au cinéma du Landmark :

Chuy l’homme-loup de Eva Aridjis (Mexique) à 18h. Jesus Aceves, surnommé Chuy, est un Mexicain âgé de 41 ans. Depuis son enfance, il subit les moqueries à cause de la maladie très rare dont il souffre, l’hypertrichose ou « syndrome du loup-garou ». Son visage est en effet recouvert de poils. Malgré sa différence, l’homme voudrait se sentir heureux et pouvoir marcher tranquillement dans la rue sans avoir peur du regard des autres. Pour la bande annonce, suivez le lien.

Prends la pose de Ester Gould (Pays-Bas) à 21h30. Ce documentaire retrace The Blond Ambition Tour, l’une des plus grosses tournées de la star Madonna dans les années 90 et surtout le scandale autour du documentaire « In Bed with Madonna » filmé dans les coulisses, façon télé-réalité et qui fit grand bruit pour son côté revendicateur pour la cause gay à une époque où l’épidémie du Sida faisait rage. Les stars de ce documentaire sont les sept talentueux danseurs quasi tous issus des communautés latino ou afro-américaine, et surtout du milieu gay. Bande annonce

v

Au cinéma des Flame Towers, vous pourrez assister à la diffusion du documentaire Ruch et Norie de Ināra Kolmane (Lituanie) à 18h. Le film raconte l’histoire touchante d’une étudiante japonaise,en anthropologie Norie Tsuruta, qui retrouve des traits de sa grand-mère dans la doyenne de la communauté Suiti, un peuple unique ancré en Lettonie. Le lien entre elles est si fort que la jeune fille se met à rêver de se dédoubler, pour être à la fois chez elle, au Japon, et chez Ruch. La bande annonce se trouve ici.

A partir de 19h, vous pourrez rencontrer et débattre avec la réalisatrice.

v

Le 20 octobre

Le festival se clôturera à 18h, au cinéma des Flame towers, avec la diffusion du documentaire argentin Beyrouth Buenos Aires Beyrouth, de Hernán Belón. Graciela, une argentine de 37 ans d’origine libanaise, apprend le jour de la mort de sa tante un secret de famille. Son père, qu’elle croyait mort, est en fait reparti vivre au Liban. Sa mère a alors coupé les ponts avec lui et fait croire à sa fille la mort de ce dernier. Graciela raconte son parcours. Et voilà la dernière bande annonce.

c

A 19h30, la cérémonie de clôture du festival sera ouverte à tous. 

v

v

Bon festival à tous!

v

v

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “Festival du documentaire « Euro tolérance »

  1. Hello,

    Merci beaucoup, Beau programme. Simplement pour vous signaler que la bande annonce de Thomas Pesquet n’est pas la bonne,Le film projeté est Thomas Pesquet, l’envoyé spatial et non Thomas Pesquet, l’étoffe d’un héros.La bande annonce est ici : https://vimeo.com/228209354

    Sinon, nous avons racheté du café ! 😀

    Gervaise

    Publié par Gervaise M | octobre 2, 2017, 12:55

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

JW Marriott

Vos activites Bakou Francophones

Bakou.fr sur facebook

Visa et permis de résident

Liste consulaire

Tous les articles

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :