>
Vous lisez
Vie sociale

J’ai testé pour vous « Restaurant-Musée Shirvanshah »


J’ai testé pour vous  » Restaurant-Musée Shirvanshah »

ФОТО%201(211)

g

Affirmer que le restaurant serait trop petit pour nous accueillir tous eut été une gageure tant celui-ci nous surprit par la « foultitude » de ses salles.

Il n’en reste pas moins vrai cependant que la rencontre était étayée : nous étions environ 25. Bravo Chantal, Annie et Setareh qui avaient réussi à rassembler tout ce monde sous la bannière de Bakou Francophones.

 

S’y rendre

Baku-monumentChacun s’enquit de la meilleure façon de se rendre au 86 Salatin Asgarova, adresse de ce superbe musée restaurant. Notre logique fut quelque peu chahutée avant même l’arrivée à destination. En effet, dans cette rue, la numérotation du côté pair allait croissant alors que le côté impair caracolait en décroissant…

Attention, considérer l’inverse si vous n’arrivez pas de la place sur laquelle s’érige cette femme jetant son voile et qui fut installée là le 8 mars 1960, jour qui célèbre les droits de la femme. Fuad Abdurakhmanov, le sculpteur voulut par cette œuvre symboliser la fin de l’esclavage de la femme par ses pères et frères…et sans doute conjoint.

 

Premières impressions

Une magnifique voiture ancienne de fabrication russe nous signala l’entrée du restaurant qui fut jadis un « hammam ».

hammam1Intéressante cette transformation de ce qui fut autrefois un espace de jouissance du corps en un lieu de délices et d’agréments duquel nous ne pouvions ressortir que rassasiés !

jg

Dès l’entrée, sans un guidage organisé par les gens de la maison, nous nous serions une nouvelle fois perdus dans ce labyrinthe ouvrant sur des salles à manger d’une belle intimité. Souhaitant avoir des vues sur l’extérieur, il nous fallut quitter « ce milieu utérin » (n’est-ce pas le plus beau symbole du hammam ?) et monter à l’étage où, à proximité de ce qui fut autrefois les coupoles du hammam se dressait une table qui réussit à contenir tous les convives que nous étions.

4 260556_209492396078455_7610457574035528024_n

Les coupoles du hammam avaient en effet été conservées mais ni pagnes, ni serviettes n’y séchaient ; de beaux tapis azerbaïdjanais en recouvraient les formes arrondies.

f

Qualité de service

plov_article_sm944901_187816171595749_995632808803987531_nAprès une commande relativement prompte, dirigée de main de maître par les cadres de BF, le service nous laissa dubitatifs. Nous eûmes tout loisir de visiter les différentes salles, absentes de tout convive, mais où nous pûmes admirer des objets de l’époque soviétique.

gh

De nombreuses photos agrémentaient aussi cette partie construite sur le hammam et que surplombait une terrasse où des repas étaient servis pendant la belle saison.

h

d

Si toutefois la taille de ce restaurant nous laissa perplexes, notre questionnement sur la durée d’un repas en période de grosse fréquentation ne manqua pas d’émerger.

j

fgf

eMais… bien qu’étant installés au-dessus des entrailles du hammam, endroit qui jadis était un lieu de renforcement du lien social, amical et familial, nous ne manquâmes pas l’occasion de mettre ce temps d’attente à profit pour bavarder, sympathiser et nous amuser.

ff

f

233788f58b391aa98735545a0da1fd6cNous ne mangeâmes pas tous en même temps, les plats arrivant à des intervalles dont la durée variait avec en plus des minutes à géométrie variable ! Néanmoins, il faut le dire, certains virent arriver leur entrée accompagnée du plat principal ( plov très souvent) ! Il leur fallut « plouffer pour savoir quoi serait manger »… en premier.

f

Tout le monde ressortit toutefois rassasié et même Robert trinqua juste avant le dessert avec un verre de vin dûment réclamé avant même le début du repas.

Article par Jeannine Lemarchal.

 

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “J’ai testé pour vous « Restaurant-Musée Shirvanshah »

  1. Je ne sais pas si vous suivez toujours les activités de BF mais voici un compte rendu de Jeanine qui m’a bien fait rire….. L’Azerbaïdjan ne change pas si vite !!! Le service est toujours aussi « mauvais »…..

    Myriam LABROUSSE-MANSOUR

    n°3 in first street square 11/A Al Amarat Khartoum – Soudan mobile : 00 249 96 924 32 51

    Publié par Myriam LABROUSSE-MANSOUR | avril 10, 2016, 12:17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Votre carte BF 2017/2018

Fête d’Halloween pour les enfants

le 28 octobre - Pullman

Festival de Salsa

Le 11 novembre - Shahdag Mountain Resort

Vos activites Bakou Francophones

Bakou.fr sur facebook

Visa et permis de résident

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :