>
Vous lisez
Bons Plans, culture

J’ai testé pour vous : commander et lire des livres et magazines électroniques


J’ai testé pour vous : commander et lire des livres et magazines électroniques

tablette-vs-lecteur-numeriq

Lors de ma première expatriation, les tablettes et autres ipad n’existaient pas. Pour lire des magasines et des livres en français il fallait faire une commande à la Fnac ou sur Amazon (cher, compliqué, long et… peu fiable) ou s’abonner à ses revues préférées à l’étranger (cher, compliqué et reçues avec un certain décalage). Mais ça, c’était AVANT !

Maintenant, grâce aux prouesses de la technologie et du marketing, on peut presque tout lire sur sa tablette ou sa liseuse. Comment ça fonctionne ? Est-ce confortable ? Peut-on tout acheter, partout ? Petite visite dans ce nouvel univers, en constante évolution.

o

Commençons par le meilleur : lire ses magazines préférés sur sa tablette!

bandeau_magazinesJ’ai testé deux sites de presse en ligne (résultats plus loin) et j’ai été vraiment conquise par l’un d’entre eux : lekiosque.fr. Le choix des titres de presse est vraiment impressionnant, le téléchargement un peu long mais simple, l’ergonomie du site super sympa. C’est comme si on était devant un vrai kiosque et qu’on choisissait son journal en fonction de ses goûts : quotidien / féminin / sport etc. En plus, les prix sont légèrement moins élevés que le format papier et on peut profiter de réductions / offres spéciales. Du coup, je suis accro et je consomme autant de presse française qu’en vivant dans l’hexagone. Mon plus grand plaisir : lire Psychologie Magasine le soir dans mon lit. Et si vous venez dîner à la maison, vous ne trouverez pas Public et Voici dans les toilettes, mais dans la tablette !

Un petit bémol quand-même, je pense que les quotidiens ou les journaux de grandes tailles (type le Monde – l’Equipe) doivent être moins pratiques à lire car les tablettes sont trop petites.

o

Et pour les livres alors ?  

books-on-a-shelf-1-copyCa ce complique un peu car l’offre n’est pas encore très au point. Il y a beaucoup de retard à rattraper pour mettre en ligne les ouvrages déjà existants et sachant que pas moins de 555 romans sont sortis pour la rentrée littéraire, il y a du pain sur la planche même pour les nouveaux ! C’est la répétition du passage du disque vinyle aux CD, puis des CD aux MP3 : il faut tout remettre à jour. Donc pour l’instant, on ne trouve que les best-sellers, les grands classiques et les plus bankable de la rentrée littéraire : Amélie Nothomb et compagnie. Néanmoins la lecture sur liseuse est très agréable et le toucher du papier ne me manque pas du tout. Moi qui avais arrêté de lire en raison du peu de Fnac dans les environs, je m’endors chaque soir devant un bon bouquin.

o

o

Rentrons dans le détail :

1) Le matériel d’abord

KoboLes liseuses sont des tablettes destinées uniquement à la lecture. On ne peut pas y consulter ses mails ou aller sur facebook, mais leurs écrans mats les rendent très confortables pour la lecture d’ouvrages en noir et blanc. Il en existe aussi maintenant en couleurs mais je n’ai pas testé. Très rependues en Angleterre pour lire le journal du matin, la percée en France ne se fait que timidement. A mon sens, cela tient plus du marketing (les prix des livres sont exactement les mêmes qu’en version papier) que de la technologie.

KindleProduits:

  • Kobo, modèle canadien développé avec la Fnac pour sa version française
  • Kindle pour Amazon
  • ebook sony

 

o

Les tablettes

ipad_ebooksPour les neophytes qui n’en n’ont pas encore, une tablette est comme un petit ordinateur sans clavier qui se commande aux doigts. Très pratique pour les activités ludiques (skype, photos, internet, facebook, jeux ) on ne peut en revanche pas s’en servir pour travailler sur Word, Excel et compagnie. Les écrans ne sont pas spécifiques pour la lecture: ils sont brillants ce qui fatigue les yeux. Ils sont également plus lourds et plus chers que les liseuses.

o

Le champion toute catégorie est l’Ipad d’Apple. Il existe de nombreux modèles et ils fonctionnent avec leur propre système de logiciel / applications : Itune.

De nombreux autres concurrents se sont placés sur ce marché en pleine expansion : samsung, Asus, Microsoft, Toshiba et… Amazon avec un kindle amélioré. Leurs logiciels / applications sont disponible sur le marché Androïd ou Google Play.

Certaines applications ne sont disponibles que sur Itune et d’autres que sur Android.

o

Son ordinateur

Il est possible de télécharger des ebooks sur son ordinateur mais c’est vraiment fatiguant pour les yeux et le dos. Je ne recommande pas.

o

 J’ai une liseuse Kobo en noir et blanc

Kobo_livreOn peut facilement régler la taille des lettres, l’espacement des lignes, des paragraphes, les sauts entre les paragraphes, la largeur des lignes, etc. L’écran mat est vraiment reposant pour les yeux. Les livres sont rangés avec leurs couvertures visibles dans une « bibliothèque » qui a des « étagères ». On s’y retrouve bien. Les pages « se tournent » assez facilement en appuyant sur le coté droit de l’écran. C’est un nouveau geste, une nouvelle position à acquérir mais qui, en fin de compte, est très agréable car on ne bouge quasiment pas. On peut tenir le livre et tourner les pages d’une seule main tout en caressant son chat ou en tenant sa tasse de café de l’autre. Au bout de quelques chapitres j’ai été conquise par l’ergonomie de la lecture électronique. Le contact du papier ne m’a pas manqué, et pas de risque de perdre la page en reposant le livre ! Un seul inconvénient : on se repère moins bien dans le livre : suis-je au milieu, à la fin ?

Mon dictionnaire/traducteur intégré n’a jamais marché, ce qui peut être un problème si je veux lire des livres en anglais. Le rechargement de la batterie est rapide et surtout l’autonomie est d’une bonne dizaine de jours, si on pense à bien couper le Wifi. J’aurais souhaité qu’elle soit un peu plus grande pour lire plus de texte par page, qu’elle soit en couleur pour lire des manuels avec images comme « Le tricot pour les nuls », et qu’elle soit éclairée pour lire dans le noir (dans l’avion par exemple). Les derniers modèles sortis ont répondu à toutes ces attentes (chouchou, si tu me lis, mon anniversaire approche !).

Verdict : un très bon livre de poche, facile à emmener partout qui peut contenir des centaines de livres et qui ne fait pas mal aux yeux. Je ne lis plus que mes livres avec.

o

o

2) Les librairies de livres électroniques

Les livres électroniques sont donc vendus sur des sites internet. A ma connaissance il en existe 4 principaux : Celui de la Fnac, de Kobo, d’Amazon et d’iTunes.

ibooksAprès une petite recherche, il semble difficile de savoir lequel a le plus de titres disponibles. Le choix n’est pas encore infini et malgré plusieurs milliers (millions) de livres revendiqués, je ne trouve souvent pas un titre si il est un peu pointu. Donc je me fais une liste que je mets de coté et que je vérifie de temps à autre si un des titres a été mis en ligne. En effet, les fournisseurs d’Ebook (livres électroniques) font de gros effort pour mettre à jour leur offre.

On trouve en revanche, tous ses auteurs célèbres, les best-sellers, et cette année pour la première fois de très nombreux livres de la rentrée littéraire parisienne, donc du tout récent.

De très nombreux classiques sont également disponibles.

Les prix : ils semblent fixés par les éditeurs car ils sont exactement les mêmes quelque soit le site : Le dernier d’Amélie Nothomb est à 12 euros contre 16 pour sa version papier.

Les livres qui ne sont plus soumis au droit d’auteur sont souvent gratuits ! Pour ceux qui veulent se cultiver et briller en société avec des citations de Racine, c’est le moment de télécharger !

  • La fnac  www.fnac.com : Avant de partir à Baku, nous avons acheté une liseuse Kobbo à la Fnac pour commander des livres électroniques via le site de la Fnac. La prise en main ne s’est pas avérée super intuitive donc nous avons un peu mis de coté et commander des livres papier sur le site de la fnac. Ça s’est très mal passé, ils nous ont envoyés la moitié des livres en faisant payer la totalité et chaque tentative pour joindre un service client se finissait contre le mur d’un mail passe-partout généré par un ordinateur qui ne réglait rien. La grosse galère. Donc nous avons ressorti la tablette de sa boîte et chercher à comprendre le fonctionnement de ce nouveau jouet. Je me suis dit que j’allais commencer par « acheter » un livre gratuit ou à 1 euro, ça ne risquait rien. Mais là encore, ce fut une grosse déception, car il m’a été impossible de commander un livre électronique sur le site da fnac depuis l’Azerbaïdjan. En effet, la Fnac bloque l’accès à son site dès qu’elle « voit » que l’ordinateur n’est pas en France. J’ai donc essayé de tricher en masquant mon adresse IP avec un VPN (là, j’ai perdu la moitié de l’audience je suis sûre !) mais ça n’a pas marché. Donc abandon !

Deuxième tentative : je suis aller directement sur le site du constructeur de ma liseuse qui est également vendeur des livres par internet. Et là, oh miracle, j’ai eu accès à plusieurs centaines de livres en français à régler euros. Ils sont regroupés par thème, puis on peut les classer par prix, par meilleures ventes, par date de parution, par évaluations des lecteurs etc. J’ai d’ailleurs dévoré une série uniquement car elle était plébiscitée par les internautes : « Sérum » (mais ça, c’est une autre histoire).

Mode d’emplois du site :

1er achat:

livres_choixStep 1 : Sur son ordinateur, on crée un compte kobo et un mot de passe. On cherche son livre, on clique sur « acheter » et on règle son achat par carte bleue en renseignant ces codes. LA carte bleue peut être mémorisée pour faciliter les futures acquisitions.

Step 2 : Sur sa liseuse, on renseigne son compte, son mot de passe et on appuie sur mettre à jour. La tablette se connecte au WiFi de la maison ou à l’internet de l’ordinateur si on utilise le câble fournit et en 2 minutes on a son livre !

2ème achat :

Le deuxième achat et les suivants sont encore plus rapide si on utilise les options pour être reconnu par le site et si on a enregistré sa carte bleue. En 2 minutes le tour est joué ! ULTRA RAPIDE – ULTRA SIMPLE, la plupart du temps… Car de temps en temps le logiciel de la liseuse, doit se mettre à jour. Bien-sûr, cela arrive uniquement le soir où vous êtes hyper fatigué, où vous voulez juste télécharger un livre pour lire les 2 premières pages et vous endormir. Et bien, non, il faudra attendre que la mise à jour soit effectuée : 10 minutes interminables grappillées sur votre précieux temps de sommeil. RRRRrrr, la technologie !

Par la suite, j’ai également acheté des livres directement depuis la liseuse, sans passer par mon ordinateur, mais la navigation sur le site kobobooks y est nettement plus laborieuse car une liseuse n’est pas faite pour surfer sur internet. Si on connaît exactement le titre du livre ou l’auteur et que la carte bleue est enregistrée cela est cependant très rapide.

Ergonomie du site : Bien que les livres soient bien « rangés » sur le site, je trouve qu’il est difficile de flâner comme dans une librairie et de se laisser tenter par un livre. Il faut arriver sur le site avec le titre que vous cherchez.

A savoir : Si vous achetez des livres sur kobo, vous pourrez les lire également sur votre écran d’ordinateur (pas du tout confortable) ou sur votre Ipad car le logiciel kobo est téléchargeable sur ces deux supports. Depuis très récemment il est également disponible sur certains appareils Androïdes compatibles mais pas tous. A bien vérifier donc avant tout achat.

J’ai testé le site d’Amazon que je connaissais déjà pour y avoir souvent acheté de « vrais » livres.

Mode d’emploi du site :

Attention : on ne peut pas utiliser le site d’amazon depuis une liseuse kobo mais uniquement depuis une liseuse kindle, une tablette ou un ordinateur.

1er achat:

Step 1 : sur ma tablette samsung, j’ai téléchargé l’application Kindle qui permet de lire les livres achetés sur Amazon. Ensuite, j’ai du trouver le « bon » site amazon. En effet, comme je me connecte depuis l’Azerbaïdjan, le site me redirige automatiquement vers le portail américain, avec des livres en anglais et un règlement en dollars. Après quelques manipulations précisant bien que je n’habitais pas en Azerbaïdjan (hi hi hi) mais en France, j’ai enfin pu trouver le livre que je cherchais en français avec un règlement en Euros. J’ai renseigné mon compte d’utilisateur amazon et le mot de passe que j’avais déjà pour mes précédents achats sur ce site. J’ai réglé par carte bleue.

Step 2 : J’ai cliqué sur mise à jour du compte kindle et les nouveaux achats se téléchargent en wifi ou en filaire avec un câble sur la tablette.

Cover_MagpieHall_Web-300x464Verdict: je n’ai pas renouvelé l’expérience car la lecture de livre n’est pas du tout aussi confortable que sur la liseuse kobo. L’écran de la tablette est trop brillant et on ne peut pas régler la taille de police. Les images ont du mal à se positionner. Il serait plus judicieux d’utiliser le site d’amazon avec leur tablette dédiée : le kindle.

Ergonomie du site : Comme j’ai déjà effectué de nombreux achat sur le site d’amazon, il connaît mes goûts, me rappelle les livres que j’ai déjà lus, me propose les derniers ouvrages des mêmes auteurs ou des auteurs/sujets proches. Le coté Big Brother vous surveille est un peu dérangeant mais le résultat est très agréable : on flâne de livres en livres dans des thématiques qui vous plaise. C’est tentant de tout acheter !!!

Conclusion : je suis très satisfaite de ma liseuse kobo, je lis et télécharge les livres où je veux, je la glisse facilement dans mon sac à main. J’ai hâte qu’il y ait un plus grand choix encore de livres et qu’ils sortent directement en format électronique.

Je suis vraiment ravie de pouvoir lire tous mes magazines préférés sur ma tablette de me détendre avec public et closer et de me tenir informé de ce qui se passe en France.

Vivement que le Père Noël m’achète la tablette universelle, suffisamment grande pour lire les livres et magasines confortablement, avec un écran mat et lumineux !

o

Et pour les enfants ?

kindle_fireNon pas trop, ils ont trop besoin de toucher l’image de montrer un objet : ce qui fait tourner la page. Seulement à partir du moment où ils savent lire.

Mais le Kindle fire pourrait bien revolutionner l’idée que l’on s’en fait !

o

o

Tableau récapitulatif 

Avantages Inconvénients
Liseuse : pour ne lire que des livres
Kobo Ergonomie de lapositiondelectureConfort desyeuxPoids : un livre ou cent ne pèsent que quelques grammes.Personnalisation de la taille de lapoliceAutonomieTient dans le sac à main On ne peut pas lire de magazines /journauxUn peu troppetitOn est lié au siteKobobooks et donc à son catalogue de livres. (pas d’amazon)Mises à jour du logiciel régulièresOn ne peut pas lire dans le noir
Kindle Non testé, mais le nombre et la variété des tablettes devraient pouvoir satisfaire chacun.
Tablettes
Samsung Trop brillant pour les yeux.Encore un peu petit pour lire confortablement les magazines.Autonomie plus faible que la liseuse.
Ipad (non testé) La plus rapide et complète des tablettes.
Vendeurs de livres électroniques
Fnac.com Ne fonctionne pas en Azerbaïdjan
Kobobooks.fr Une fois l’achat du 1er livre effectué, l’achat des suivants est super rapide / simple. Difficile d’y « flâner »Tous les titres ne sont pas disponibles
Amazon.com Joli site, facile d’y « flâner » Tous les titres ne sont pas disponibles

o

o

*Contributeur de l’article : Pauline

Avis d’une accro

« Franchement je ne me suis jamais posé la question : le livre papier ou non….. je m’en moque éperdument, l’important c’est de lire ! Je lis encore des livres papiers … j’adore toujours me promener et fouiner dans les libraires et les bibliothèques mais je préfère quand même le confort et la facilité du Reader. »

Retrouvez l’Avis d’une accro

o

Vous aussi donnez votre avis, commentez !

Publicités

Discussion

5 réflexions sur “J’ai testé pour vous : commander et lire des livres et magazines électroniques

  1. Merci beaucoup pour cet article ! Il y a finalement beaucoup d’options pour acheter livres électroniques. Je n’ai jamais fait de commande livre électronique car je n’ai pas de liseuse, mais je voudrais essayer !

    Publié par Commande livre | juillet 29, 2014, 4:44
  2. Je trouve que c’est beaucoup plus pratique de lire des livres électroniques. Il existe un appareil adapté pour seulement lire, si on ne souhaite pas consulter des emails ou faire des jeux.

    Publié par conseil tablette | août 22, 2014, 11:35
  3. Bonjour,
    Je me suis trompé et j’ai acheter un livre sur Kobo,alors que je n’ai pas liseure, que peux je faire? on peux lire sur notre PC?

    Publié par lezga | février 18, 2015, 5:46
  4. J’ai acheté le magazine Néon, impossible de le rentrer sur Kobo aura hd. Merci.

    Publié par Mireille | novembre 18, 2015, 3:11
    • je me suis faite avoir aussi, avez vous trouvé une solution ? mon magazine est resté dans la page historique des achats et impossible de l’ouvrir.
      Si quelqu’un à une solution pour l’ouvrir ?

      Publié par Christine | décembre 31, 2015, 3:37

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nouveau partenaire : Chenot Palace

-10% sur l'hebergement et les soins, cliquer pour acceder à la promotion

Ouverture du summer camp à Shahdag!

Le 10 juin à Shahdag mountain resort

Nouveau brunch du dimanche !

Fairmont - cliquer pour plus d'informations

Summer camp à Shahdag

Shahdag mountain resort

Bakou.fr sur facebook

Vos activites Bakou Francophones

Les comptes rendus de Jeannine!

Cliquer

Visa et permis de résident

Reportages photographiques

Vidéos

Tous les articles

%d blogueurs aiment cette page :